Les différentes méthodes pour préparer son examen de Code de la route et de conduite

Si vous voulez conduire une voiture, vous devez avoir en poche la carte rose. Pour y parvenir, vous devez apprendre le Code de la route et apprendre à conduire en ville et sur route. Où que vous soyez, il y a toujours des règles que vous devez respecter pour obtenir votre permis de conduire. Tout d’abord, vous devez suivre une formation dans une école de conduite, une formation en ligne pour préparer vos examens. Lorsque vous vous sentez prêt, vous pouvez vous inscrire aux examens ; réussir à l’examen théorique et pratique. Ce n’est pas tout, avant de peser à suivre une formation, assurez-vous que vous êtes médicalement apte à conduire un véhicule.

Un permis sans auto-école – est-ce possible ?

Il est possible de passer son permis de conduire sans auto-école. Le permis de conduire en candidat libre est une procédure légale, mais l’apprenti conducteur doit respecter certaines conditions. Tout d’abord, il faut préciser qu’à part les formations organisées par les écoles de conduite ; vous pouvez apprendre le Code de la route via des livres ou des plateformes en ligne. Ces cours en ligne sont gratuits, sans engagement et restent accessibles à tout moment. En ce qui concerne les cours de conduite, sachez que vous n’êtes pas obligé de passer par une école de conduite pour apprendre à conduire. Il existe plusieurs méthodes, à vous donc de voir ce qui vous convient selon votre disponibilité et en fonction de vos objectifs. Vous pouvez par exemple louer une voiture à double commande pour préparer votre examen et pour mettre toutes les chances de votre côté. Si vous voulez faire des économies, c’est aussi la meilleure solution. Si celle-ci vous intéresse, vous devez être accompagné d’une personne titulaire du permis de conduire depuis plus de 5 ans. Même si le centre de formation CFSR se spécialise dans la formation code et conduite, il met à votre disposition un véhicule équipé pour l’apprentissage à la conduite ainsi que des moniteurs compétents et expérimentés. Avec cette offre, vous pouvez pratiquer une conduite accompagnée ou une conduite supervisée. Si vous avez pratiqué la conduite accompagnée dès l’âge de 16 ans, vous devez être âgé de 18 ans pour se présenter à l’examen du permis de conduire. En effet, selon le Code de la route, l’apprentissage doit être dispensé soit par un enseignant titulaire de l’autorisation d’enseigner la conduite, soit par un accompagnateur titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption. Si le doute s’installe, concernant le choix de la formule adaptée à vos besoins, prenez contact au responsable de l’établissement CFSR. 40 années d’expérience dans ce domaine, cet établissent sera en mesure de proposer la formule qui vous correspond le mieux et qui convient à votre budget.

Pourquoi  choisir  le Centre de Formation Sécurité Routière ?

Permis de conduire en candidat libre ou une formation au sein d’une école de conduite ; le coût du permis de conduire reste particulièrement élevé. Même si vous décidez de vous présenter en étant candidat libre lors de l’examen ; il est fortement recommandé de demander conseil auprès d’une école de conduite. L’équipe du Centre de Formation Sécurité Routière vous accompagne dès le début et même après l’obtention du permis. Formations classiques ou autres, CFSR vous permet de réduire le coût du permis de conduire en vous présentant à l’examen dans les conditions les plus favorables. Si vous voulez suivre une formation classique, les moniteurs et le responsable de l‘établissement tiennent en compte votre budget, votre niveau et le temps que vous disposer pour la formation. La durée de la formation dépend de ces trois éléments. Cet établissement met également en location sa voiture double commande ; une meilleure solution pour vous entrainer à toute heure et à moindre coût. Cette solution permet de réduire le coût des heures supplémentaires, de faire des économies, de renforcer l’apprentissage, d’augmenter la durée de conduite et surtout d’avoir confiance en soi.

Les étapes à suivre pour se présenter aux examens permis de conduire

Vous décidez de passer l’examen du permis de conduire en candidat libre ou en candidat d’une école de conduite ; sachez qu’il s’agit d’un examen d’Etat et national. Il se compose de deux épreuves dont l’épreuve théorique ou examen du Code de la route et l’examen de la conduite en voiture et avec un inspecteur. Si vous voulez décrocher votre permis de conduire, vous devez réussir les deux épreuves consécutivement. Concernant l’épreuve théorique, le candidat doit être âgé d’au moins 16 ans au moment d’inscription, mais ne sera convoqué qu’à partir de l’âge de 17ans. Durant cette période, il continue son apprentissage via la conduite accompagnée. Avant de passer à l’examen de conduite, chaque  candidat doit réussir l’épreuve théorique. Celui-ci est valable 5 ans. Pendant ce laps de temps, le candidat peut se présenter à l’épreuve pratique dès qu’il se sent prêt et sans devoir repasser l’examen de Code de la route. Quel que soit l’âge du candidat, et son niveau de compétence ; il doit être sous la surveillance d’un accompagnateur durant les cours de conduite. Avant l’obtention du permis, il doit conduire uniquement sur autoroutier et sur le réseau routier. En ce qui concerne son accompagnateur ; il doit être titulaire du permis de conduire pour les véhicules de catégorie B, depuis cinq ans et sans interruption. Il devra être aussi titulaire de l’attestation d’accompagnateur. Ce n’est pas tout, chaque candidat libre devra justifier de 20 heures de conduite. La durée imposée par la loi, mais chaque apprenti pourra l’adapter selon ses besoins et en fonction de l’évolution de l’apprentissage. D’une manière générale, l’apprentissage se déroule en quatre étapes dont la maitrise de la voiture à allure lente et modère, le choix de la position sur la chaussée, le fait de circuler dans des conditions normales sur route et en agglomération et enfin la maitrise des situations pouvant présenter des difficultés particulières.  Lors de l’inscription auprès de la préfecture, le candidat doit fournir une copie des deux premières pages de son livret d’apprentissage et une copie du permis de conduire de son accompagnateur. Depuis 2016, chaque candidat peut réserver sa place d’examen directement en ligne. Le jour de l’examen, chaque candidat bénéficiera du même traitement.

Conseils pour repasser votre permis de conduire

Echec à l’examen de conduire, annulation du permis de conduire ou perte totale des points ; vous pouvez repasser votre permis de conduire. Comme lors de la préparation à l’examen de code et de conduite ; il y a certaines procédures que vous devez respecter. Si vous avez échoué un ou plusieurs fois au permis de conduire, sachez que vous devenez une contrainte pour votre établissement. Pour pouvoir préparer l’examen en toute sérénité et réussir à coup sûr, s’inscrire en candidat libre reste la meilleure solution. Cette option vous met en dehors du système des auto-écoles pour l’attribution des places d’examen. Si jamais vous hésitez encore ; renseignez-vous auprès de l’auto-école CFSR pour trouver la meilleure formule qui vous convient. Cet établissement met également à votre disponibilité des moniteurs compétents et expérimentés. Le programme de formation que l’établissement vous propose s’adapte parfaitement  à vos compétences et votre niveau. Si vous devez repasser votre permis de conduire en cas de perte des points ou annulation de permis, le Centre de Formation Sécurité Routière vous donne également son soutien. Si vous êtes titulaires du permis de conduire depuis moins de trois ans, vous devez repasser l’épreuve théorique du Code de la route, l’épreuve pratique de conduite, l’examen médical et enfin l’examen psychotechnique. N’attendez pas la fin de la période d’interdiction de conduire pour vous présenter aux épreuves du permis de conduire. Si vous réussissez à l’examen, vous devez attendre la fin de la période d’interdiction pour conduire de nouveau. En cas d’échec, vous devez vous présenter à nouveau devant l’examinateur. Même si vous avez votre permis en poche, soyez prudent, les autorités et les compagnies d’assurance vous considèrent comme un jeune conducteur. Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire de plus de 3 ans, vous devez repasser l’épreuve théorique du Code de la route, l’examen médical et l’examen psychotechnique. Si vous réussissez à l’examen, le permis de conduire que vous venez de récupérer correspond aux mêmes catégories de celui qui a été invalidé.

Un contrôle médical – est-ce obligatoire ?

Obtenir un nouveau permis de conduire ou après un retrait du permis de conduire, il est parfois nécessaire de passer un examen médical.  En effet, la visite médicale est obligatoire en cas de l’obtention ou de renouvellement de certaines catégories du permis de conduire, pour le permis A et B, en cas de suspension de permis ou d’annulation du permis. Même si cela vous concerne, c’est la préfecture de votre département qui gère tout. Il met à votre disposition la liste des médecins agréés. Votre rôle c’est de faire les démarches et prendre rendez-vous. L’examen médical du permis de conduire dure environ 20 minutes. L’objectif de l’examen médical c’est d’évaluer l’aptitude physique du conducteur, ses facultés cognitives et sensorielles pour la conduite.

    

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s